vendredi 30 décembre 2016

Colombes (92) : Comme un air de stalinisme .... ou de macaque-carthysme

Sur la page Facebook du groupe "Tu Sais que Tu Viens de Colombes Quand....", une discussion s'était engagée à propos d'UN QUARTIER DE LA COMMUNE. C'était le mardi 27 décembre 2016.

Une membre du groupe s'était crue libre d'exprimer son peu d'enthousiasme pour les lieux, l'habitat, le comportement des habitants.

Cette opinion qui n'engageait que celle qui l'exprimait a déclenché un véritable feu d'artifice de réactions outragées (3). TROP BIEN ORCHESTRE POUR ETRE SPONTANE. Certains se sont dit "insultés", sans que je relève d'insultes. Je n'ai pas suivi les échanges, globalement assez inintéressants, quoique révélateurs, de A à Z. Mais lorsque j'ai découvert ce fil de discussion, J'AI ETE SURTOUT IMPRESSIONNE PAR LES APPELS A LA CENSURE, AU BLOCAGE, A L'EVICTION de l'internaute coupable d'avoir brisé des tabous qui ne devraient pas en être. On a pu mesurer l'intolérance des prêcheurs (et surtout prêcheuses) de la tolérance.

Je ne me suis mêlé à la discussion pour dénoncer ces appels à la censure, au blocage, à l'éviction du groupe. Bref ce macaque-carthysme (2) J'ai eu quelques remerciements en mp, un "J'aime".

Une membre du groupe particulièrement virulente, Madame M. M. (6), a adressé à l'infortunée administratrice de la page, qui aurait pourtant bien droit à un "trêve des confiseurs", l'injonction typiquement stalinienne qui suit et que je vous livre, car elle vaut son pesant de nougat :

" [Madame M.M. apostrophe l'administratrice par son nom] je demande publiquement que vous assainissiez (4) cette publication qui dérive à cause d'une seule personne , non Colombienne (5) : beaucoup d'entre nous , Colombiens. ont quitté la page , de dégoût de la voir virer aux règlements de comptes SANS INTÉRET .et beaucoup d'autres ne publient plus et vont la quitter. C'est une responsabilité collective de la saborder , mais d'abord la vôtre . Merci d'avance pour les 99,999% qui sont las de ces échanges stériles"

Vous aurez remarqué que Madame 99,999% exerce un CHANTAGE sur l'administratrice : elle lui demande "publiquement" d'obtempérer, c'est-à-dire qu'elle prend l'ensemble du public à témoin du retard pris par l'administratrice à satisfaire ses exigences de censure. . Notre Fouquier-Tinville (6) en jupons continue dans la même veine vers la fin de sa harangue en émettant une fatwa : "c'est une responsabilité collective (sic) de la saborder". "Mais d'abord la vôtre (re-sic).

Madame M.M. se proclame porte-parole de 99,999% des membres du groupe. Ca ne vous rappelle rien ? A moi si ! C'était le pourcentage des voix régulièrement obtenues par le parti unique dans les "démocraties populaires" d'Europe centrale et orientale, en U.R.S.S., en Chine continentale, au Vietnam, à Cuba etc... . Cette référence à 99,999% de personnes représentées par Madame M.M. nous en apprennent plus sur elle-même que tout son profil.

Mais ce n'est pas tout. Comme j'avais contredit Madame 99,999%., sans jamais avoir recours à l'insulte, de façon modérée, parfois ironique, comme j'avais encouragé l'administratrice à ne pas obtempérer aux appels à la censure, au blocage, à l'éviction, Madame 99,999%. a réagi en .....me bloquant. C'est-à-dire qu'elle ne supporte pas une contradiction qui pourrait être efficace.

Notre Fouquier-Tinville en jupons s'est comportée de façon typiquement STALINIENNE (1) (pressions publiques (au moins) sur l'administratrice, revendication d'une quasi-unanimité derrière elle : 99,999%, blocage des "dissidents" : le rédacteur de ces lignes, par ex.) mais elle a apparemment des groupies. derrière elle.

On se fait décidément plus d'amis en hurlant avec les hurleurs, en suivant la meute qu'en pointant du doigt les risques inhérents à la censure.


N   O   T   E  S

(1) stalinisme, stalinien(ne) : ce sont des expressions qui sont empruntées aux adversaires de Joseph Staline, notamment aux partisans de Léon Trotsky, pour caractériser un mode de fonctionnement de l'URSS et des autres "démocraties populaires". Le rôle et l'importance de Staline ont probablement été exagérés par ses adversaires, et ces termes sont critiquables. On ne les a ici repris que par commodité.

(2) macaque-carthysme : cette expression a été forgée par l'écrivain et journaliste Albert Paraz au début des années 1950; elle fait allusion aux campagnes du sénateur U.S. Joseph Mc Carthy (R., Wisconsin) contre les activités communistes; elle ne comporte aucune référence raciste  ou méprisante envers une espèce animale. Honni soit qui mal y penserait.

(3) ces réactions outragées consistaient à condamner une prétendue stigmatisation des habitants du quartier, sous-entendu à raison de leur origine ethnique.

(4) "que vous assainissiez" (sic); la Procureure exige une "épuration". Quand on commence par les écrits, on passe rapidement à leurs auteurs.


(5) l'internaute dénoncée ici a été scolarisée à Colombes, comme moi-même, comme l'Accusatrice Publique. Elle n'y réside plus, comme Madame M. M. et comme moi-même; cette référence à une "étrangère" à la commune est bizarre.

(6) on le désignera aussi par les expressions "Fouquier-Tinville en jupons", ou "Madame 99,999%".