mercredi 23 février 2011

Arte Desinfo : les sueurs froides des directeurs de conscience de la c'Haine

Selon l'édition vespérale d'Arte (Des)Info du mardi 17 mars 2009, un
danger très grave menace les seize Länder des Allemagnes : 17 % des
garçons d'une quinzaine d'années et 10 % des filles du même âge
résidant dans ces seize régions....... Devinez !......Défauts de
croissance ? Non ! Puberté trop précoce ou trop tardive ? Vous n'y
êtes pas. Accros aux jeux vidéo ? Non ! Ne maîtrisent pas les
fonctions arithmétiques ? Non ! Sont battus par Papa ou Maman ? Non !
Vous donnez votre langue au chat ?



Eh bien voilà : ces garçons et ces filles auraient des tendances
xénophobes. 83% seulement des garçons et seulement 90 % des filles ne
verraient aucun inconvénient à la colonisation de peuplement massive
des Allemagnes dans leurs seize régions par le sud du Monde. Les
directeurs de conscience d'Arte (Des)Info, la chaîne de la diversité à
financement franco-allemand, en ont des sueurs froides. Bien sûr, il
aurait été incongru, que dis-je, indécent de sonder les Kurdes, les
Anatoliens, les Rroms, les Claque-la-Dalle du sud et du sud-est du
monde qui peuplent les Allemagnes pour connaître le pourcentage de la
population âgée de 15 ans issue de l'immigration qui a une opinion
négative, non des richesses du pays où ils s'installent, mais de ses
habitants plus anciennement installés.



Pendant que Jürgen Biehle, souriant Nestor de Moulinsart, fait part au
public de la "chaîne de la diversité" de cette alarmante nouvelle, le
portrait du ministre fédéral de l'Intérieur, Wolfgang Schäuble
apparaît à l'écran. En France, c'est une femme qui occupe cette
fonction; en Allemagne, c'est un handicapé physique suite à un
attentat. Mais il est chrétien-démocrate (sur Arte (Des)Info, on dit
conservateur. Evidemment, ce serait mieux si Mme Knoblauch, présidente
du Zentralrat (le CRIF allemand), ou Michel Friedman (°1956 à Neuilly-
sur-Seine), professeur de morale des Allemands par la grâce des
médiats se chargeait du travail de prévention de la prétendue
xénophobie chez les adolescents, prévention qu'Arte (Des)Info appelle
de ses voeux. Les "prévenus" doivent pouvoir se rendre à l'école en
récitant : "je m'appelle Kai et Murat est mon meilleur ami", "je
m'appelle Gertrud et je suis amoureuse d'Attila", "quand je serais
grande, je voudrais que Kemal me passe sur le ventre et me donne des
enfants"



Télé Arte ment, Télé Arte ment,
En français comme en allemand.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire