mardi 15 février 2011

Arte, la chaîne chochotte

Ce samedi soir, 19 janvier MMVIII, Arte (Des)Info fournissait
au public un échantillon de ce qu'on pourrait appeler la
télé-chochotte


Figurez-vous qu'il se passe en Rhénanie des choses très
choquantes pour Arte


Que se passe-t-il donc en Rhénanie ?


Tout simplement ceci : il  y existe une association qui
dénonce le recours,  abusif selon elle, à la cessation
volontaire de grossesse, et qui le fait savoir;
elle le fait savoir en mettant sous enveloppe une
petite brochure qui rappelle ce qu'est l'avortement,
tout légal qu'il soit, et une petite figurine de
plastique transparent représentant un foetus de
10 semaines; ces enveloppes sont déposées
dans les boites au lettres des villes du Land
Rhin du Nord - Westphalie.

 Arte (Des)Info
est très contrariée par cette action qui est jugée
choquante, de mauvais goût, qui " va trop loin "
selon elle.

Et Arte (Des)Info de prodiguer blâme et leçon de
bon goût et d'éthique à ces participants non
violents
à une campagne  "pro-vie".

Arte (Des)Info s'est-elle jamais déclarée choquée,
ou émue des campagnes démentes du Réseau
Education Sans Frontières
comparant les
enfants en instance d'expulsion avec leurs
parents en séjour illégal, entrés par ruse ou
par force, aux enfants juifs cachés par des
" justes" dans la première moitié des années
1940 ?


                 Pourquoi "Arte Desinfo" ?


Parce qu'il faut signaler les opérations de
mésinformation et de désinformation de la chaîne Arte,
particulièrement à travers des émissions d'information Arte Info.
Aujourd'hui (MMXI), cette émission s'appelle Arte Journal.
Cette prétendue chaîne culturelle est financée par l'argent des
contribuables allemands et français; ses initiales signifient
"Association pour la Réalisation d'une Télévision Européenne";
sa création est intervenue en application, tardive, de certaines
dispositions du traité d'amitié et de coopération signé le 22
janvier 1963.

Notre argent est utilisé pour répandre une culture de culpabilité :


1) mémoire shoacentrée : sur Arte, ce qu'il est convenu d'appeler
la Shoah occupe une place centrale dans l'Histoire et dans les
références politiques : la Mémouare a complètement phagocyté
l'Histoire;


2) position extrémiste en matière d'immigration : c'est comme si le
reste du monde devait pouvoir s'installer à son gré en Europe, tout
particulièrement s'il s'agit de populations originaires d'anciennes
colonies de pays européens, ou de parties du monde que les Européens
auraient pu coloniser;


3) manipulation abusive de la notion de "racisme" : toute résistance à
la colonisation de peuplement de l'Europe par les pays dits du "Sud" du
monde est réputée être inspirée par le prétendu "racisme" des
Européens;

4) conditionnement politique par le vocabulaire :
les partis politiques qui ont la faveur d'Arte sont désignés par
Arte selon le nom qu'ils se sont eux-mêmes donné : "socialiste",
"social-démocrate", "vert" etc....;

les organisations qui n'ont pas la faveur d'Arte sont habituellement
désignées sur Arte par une étiquette correspondant à un jugement
politique d'Arte sur elles-mêmes plutôt que par leur nom :
"conservateur", "populiste", "ultra-conservateur" (étiquette accollée
par Arte "Info" tout uniment au ministre-président de l'Etat libre de
Bavière, Edmund Stoiber et au président de la République islamique
d'Iran Mahmoud Ahmadinedjab);

les adversaires de la "correction politique" selon Arte sont
carrément diabolisés :
"néo-fascistes", "racistes", "xénophobes", "néo-nazis";

pour Arte "Info" et en général sur Arte tout court, un ancien
communiste, ou un ancien parti communiste, est ce qu'il dit être :
démocrate de gauche,  refondateur,  ancien qui a évolué, mais
quiconque, individu ou parti, qui a pu, un moment, se situer, ou être
situé par ses adversaires, dans ce qu'il est convenu d'appeler
approximativement la droite radicale sera toujours suspecté d'agir
sous un camouflage et est, par nature, pourrait-on dire, destiné à
"rechuter" après avoir trompé son monde, éclairé par Arte

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire